L'Agenda du GIS

Economies de la débrouille en Europe et en Afrique

Workshop  2015 – L’Autre face des migrations

Projet coordonné par R. Beneduce et S. Talliani (Université de Turin) 

image001

 

 

Le projet intitulé «L’autre face de la migration. Familles, générations et liens sociaux :  Une analyse comparative “- a été préparé par le  département Culture, politique et société de l’Université de Turin et il est soutenu par le Fonds européen d’intégration des pays tiers –  Action – 10-échange d’expériences et de bonnes pratiques.

Le projet permettra également au bureau de défense civique de participer  en respectant les axes thématiques suivants: a) la réduction de la médicalisation de l’enfant étranger et sa famille b) la comparaison avec les styles de  nutrition et de soins des enfants étrangers dans leurs familles c) la protection de  la santé dans les domaines du travail saisonnier.

Février 2015: deux Workshop  à Turin (Torino)

Séance du 09/02/2015 avec Joseph Tonda

Séance du 13/02/2015 avec Sylvie Ayimpam et Jacky Bouju

Économies morales, économies de la débrouille en Afrique et en Europe

Thématique présentée et discutée par Sylvie Ayimpam et Jacky Bouju,

Lieu: Université de Turin, 13 février 2015

Chers collègues, chers amis

Au sein du Fonds Européen d’intégration (FEI), il y a le projet   “L’autre face des  migrations” (dont certains de vos organismes ou associations sont des partenaires ou des personnes incluses), grâce à la collaboration de différentes associations nationales et internationales, et des villes. Pour 2015, nous prévoyons sur le campus Louis  Einaudi de Turin, une série de trois Workshop  qui exploreront en profondeur et avec l’aide d’experts européens  l’amélioration et la protection du droit à la santé des ressortissants étrangers.

Si vous prévoyez d’assister ou  si certains opérateurs de votre service ou de l’organisation sont intéressés et en mesure de participer, s’il vous plaît laissez-nous savoir. Aidez-nous à atteindre les personnes qui sont susceptibles de  participer: médecins, psychologues, médiateurs, anthropologues, sociologues, éducateurs, travailleurs sociaux, des chercheurs de différentes disciplines qui traitent de la migration, et les politiques de soins de santé.