Les rencontres Audio

Les politiques de sécurisation des droits fonciers en Afrique

Rencontre RTP 2010

Recherches et débats : réinventer l'Afrique? / Bordeaux

Intervenants:

J.-Ph. COLIN, J.-P. JACOB, J.-P. CHAUVEAU, Céline BOUÉ, C. PLANCON

Présentation de l’atelier

Organisé par Jean Pierre Jacob (IHEID).

Depuis une quinzaine d’années, la thématique foncière revient en force dans le champ des politiques de développement et dans celui de la recherche. Ce regain d’intérêt exprime des enjeux multiples : accroissement de la productivité du secteur agricole, réduction de la pauvreté, durabilité environnementale, sécurité alimentaire, prévention des conflits.

Un axe fort de la mise en agenda politique de la question foncière concerne la reconnaissance des droits des familles et des communautés rurales dont les terres sont gouvernées sous un régime « coutumier ». Depuis le début des années 1990, cet objectif a généré une importante ingéniérie institutionnelle, à travers la production de textes légaux et de programmes d’enregistrement des droits fonciers en Afrique.

Ce panel propose un jeu d’études, d’inspiration socio-anthropologique ou juridique, conduites en Afrique de l’Ouest, du Sud et à Madagascar, qui analysent différents types de politiques et de programmes étatiques de reconnaissance des droits fonciers. De telles interventions, qui constituent actuellement le cadre cognitif dominant de la réflexion sur les rapports à la terre, posent un certain nombre de questions intéressantes notamment en termes d’approches et de méthodes, et en termes politiques, notamment sur la question des opportunités de réorganisations des rapports entre les hommes qu’elles rendent possibles (dans le contexte plus large des trajectoires étatiques) et des réactions des groupes « bénéficiaires », notamment dans les contextes où les référentiels en matière foncière sont encore puisés partiellement dans le répertoire coutumier (autorités et/ou contenu des droits). C’est autour de ces questions que les diverses contributions se proposent d’apporter un éclairage.