Les rencontres Audio

Circulations et créations : musiques et danses en Afrique et dans l’émigration

Rencontre GIS 2014

L’Afrique des/en réseaux / Bordeaux

Intervenants:

Denis-Constant Martin, Alice Aterianus, Elina Djebbari, Armelle Gaulier, Lorraine Roubertie

Présentation de l’atelier

La circulation mondiale des musiques est loin d’être un phénomène récent mais s’est développée sans interruption depuis le 16e siècle, s’accélérant et s’intensifiant en prenant avantage de l’évolution des techniques de communication. On peut aujourd’hui considérer qu’il existe un «monde de l’art» musical et chorégraphique globalisé au sein duquel se déplacent avec une extrême rapidité des musiques et des danses, ainsi que des conceptions et des symboliques s’y rapportant. Il paraît dès lors important de s’intéresser aux pratiques et aux idées que suscitent localement l’existence de ces réseaux de circulation. Les Afriques musicales et chorégraphiques occupent des places cruciales dans les réseaux de circulation et illustrent abondamment la dynamique qui les anime : circulation / appropriation / création / remise en circulation. Deux dimensions entremêlées en paraissent particulièrement importantes : le poids de la mémoire dans l’innovation, le rôle de l’appropriation de pratiques et d’idées venues d’ailleurs dans la configuration d’identités locales.

Cet atelier pourra ainsi traiter : de l’utilisation de formes et de pratiques considérées comme «traditionnelles» pour, en les combinant à d’autres empruntées, en créer de nouvelles; du rapport à la «musique des parents» au sein de populations immigrées pour évoquer une origine et, surtout, par le mélange avec des musiques du cru ou de mondes lointains, affirmer un enracinement et une identité nouveaux; de genres comme le jazz et le rap qui, d’origine étatsunienne, sont devenus universels et ont connu toutes sortes de transformations, entrant dans la fabrication de nationalismes ou la configuration d’identités remaniées en permanence selon les époques et les enjeux.

COMMUNICATIONS

Alice Aterianus
« Appropriations, créations et circulations du rap gaboma, entre Libreville et les réseaux de la diaspora gabonaise »

Elina Djebbari
« La musique cubaine en Afrique : la création d’une « musique africaine moderne » aux Indépendances »

Armelle Gaulier
« Comment être gascon et kabyle ? La ‘toulousianité’ de Zebda »

Lorraine Roubertie
« La mémoire vive du jazz, sa transmission et son rôle dans le processus de configuration d’une “sud-africanité” post-apartheid »