Les rencontres Audio

Contacts de langues et migrations en Afrique

Rencontre GIS 2016

Afriques Cosmopolitiques / Paris

Intervenants:

Martine Vanhove, Shimeen Chady, Nathaniel Gernez, Lolke Van der Veen, Stefano Manfredi, Joseph Jean François Nunez

Présentation de l’atelier

En Afrique, à l’inverse de l’Europe, le plurilinguisme est la règle et il n’est pas rare qu’un locuteur parle bien plus que deux langues. Cette situation est due à des raisons diverses parmi lesquelles on peut citer les mariages exogamiques, les routes commerciales (Souag, à paraître) et les migrations qui ont entraîné des contacts plus ou moins prolongés entre les langues en présence avec des conséquences variées (de Féral et al.,2014), depuis les simples emprunts lexicaux jusqu’aux emprunts morphologiques (Vanhove et al., 2012), la création de langues mixtes (Mous, 2003) et de pidgins et créoles (Quint, 2008, Caron, 2012, Manfredi & Tosco, 2014).

Face à ces complexités, les linguistes et sociolinguistes doivent relever de nombreux défis liés aussi bien aux pratiques et usages des langues comme la pratique de l’alternance codique, (Manfredi et al., 2015) qu’aux bouleversements qu’elles entraînent sur leurs structurations internes, leurs évolutions et leur classification (Thomason et Kaufman, 1988, Aikhenvald & Dixon, 2001)

Cet atelier se propose de réunir des communications traitant des conséquences linguistiques et sociolinguistiques des contacts linguistiques pour les langues d’Afrique (Lüpke et al., 2010, Manfredi et al., 2015). Elles pourront traiter des sujets suivants qui ne prétendent pas à l’exhaustivité :

  • Migrations et contacts linguistiques en Afrique et hors d’Afrique
  • Pidgins et créoles en Afrique
  • Langues mixtes
  • Problèmes de classification des langues d’Afrique
  • Problèmes de convergences linguistiques dans les aires linguistiques
  • Sociolinguistique du multilinguisme : Pratiques linguistiques en Afrique ou dans les diasporas
  • Aspects linguistiques et sociolinguistiques des contacts avec les langues non-africaines
  • Variation dans les pratiques langagières multilingues
  • Alternances codiques
  • Emprunts et calques linguistiques
  • Mots voyageurs

Cet atelier pourrait être structuré en deux temps selon un critère chronologique, chaque temps appelant des ouvertures disciplinaires propres :

– Un atelier s’intéressant aux phénomènes de migrations/contacts « anciens » dont on voit les conséquences dans des langues actuelles, dans le sens où ils peuvent en expliquer certaines propriétés. En plus de la (socio-)linguistique, les communications en histoire y seront bienvenues.

– Un atelier s’intéressant aux phénomènes de migrations/contacts « récents », ceux qu’on peut observer (diasporas, situations de diglossie, etc.) et dans lequel outre la (socio‑)linguistique, des communications en sociologie ou démographie seront aussi bienvenues.

Références

  • Aikhenvald, Alexandra & Robert Dixon (eds). 2001. Areal diffusion and genetic inheritance: Problems in comparative linguistics. Oxford: Oxford University Press.
  • de Féral, Carole, Maarten Kossmann & Mauro Tosco (eds). 2014. In and Out of Africa. Languages in Question. In Honour of Robert Nicolaï. Volume 2. Language Contact and Language Change in Africa. Louvain-la-Neuve: Peeters.
  • Mous, Maarten 2003. The Making of a Mixed Language: The Case of Ma’a/Mbugu. Amsterdam: John Benjamins.
  • Lüpke, Friederike & Mary Chambers (eds.). 2010. Multilingualism and language contact in West Africa: towards a holistic perspective. Special issue of Journal of Language Contact 3.
  • Quint, N. 2008. L’élément africain dans la langue capverdienne / Africanismos na língua caboverdiana. Paris : L’Harmattan. 134.
  • Manfredi Stefano & Mauro Tosco (eds.). 2014. Arabic-based pidgins and creoles. Special issue of Journal of Pidgin and Creole Languages 29-2.
  • Manfredi, Stefano, Marie-Claude Simeone-Senelle & Mauro Tosco. 2015. Language contact, borrowing and codeswitching. In A. Mettouchi, M. Vanhove & D. Caubet (eds.), Corpus-based Studies of Lesser-Described Languages: The CorpAfroAs Corpus of Spoken AfroAsiatic Languages. Amsterdam: John Benjamins.
  • Souag, Lameen. A paraître. Explaining Korandjé: Language contact, plantations, and the trans-Saharan trade. Journal of Pidgin and Creole Linguistics.
  • Thomason, Sarah Grey and Terrence Kaufman. 1988. Language contact, creolization, and genetic linguistics. Berkeley: University of California Press.
  • Vanhove, Martine, Thomas Stolz, Hitomi Otsuka & Aina Urdze (eds). 2012. Morphologies in contact. Berlin: Akademie Verlag.

COMMUNICATIONS

Shimeen Chady
Auto- et hétéro- identification au travers des pratiques et variations linguistiques chez des 16-18 ans à l’île Maurice

Nathaniel Gernez
Les pratiques plurilingues dans l’évocation de son vécu actuel, ou passé (Tanzanie)

Lolke Van der Veen
Approche comparative et écologique de parlers linguistiquement proches en situation de contact. L’exemple des voyelles (non préfixales) en bantu B20 (kota-kele)

Stefano Manfredi
L’arabe de Juba entre pratiques et représentations

Joseph Jean François Nunez
Repères temporels en contact au Sénégal