Les rencontres Audio

Espaces, migrations, métissages : Afrique, Europe, Amériques

Rencontre RTP 2010

Recherches et débats : réinventer l'Afrique? / Bordeaux

Intervenants:

Tanella BONI, Sabrina MARCHANDISE, Anne PIRIOU, Sara TAGLIACOZZO, Robert ZIAVOULA

Présentation de l’atelier

Organisé par Abel KOUVOUAMA, UPPA/RAE-FMSH et Evelyne TOUSSAINT, UPPA/RAE-FMSH.

 

 

Les sociétés contemporaines d’Afrique, d’Europe et d’Amérique sont marquées par les recompositions des espaces, le développement de nouvelles cultures planétaires portées par le cosmopolitisme et les divers métissages. De même, Et la mondialisation contemporaine génère plusieurs phénomènes contradictoires au sein des sociétés marquées entre autres par les phénomènes de mobilités. Par ailleurs, la question des métissages est une problématique théorique, qu’il importe d’aborder d’un point de vue scientifique.

 

Certains préfèrent y voir un simple effet de mode, d’autres, un véritable changement de paradigmes ; tandis que d’autres encore y voient le fond commun de l’humanité. Elle est au cœur du rapport de l’individu au monde, des phénomènes d’échanges, d’emprunts, de constructions identitaires. L’idée de métissage, largement polysémique, est tout autant une catégorie d’analyse qu’une catégorie de pratique. En cela, elle renvoie à une « une réalité polymorphe, composée d’identités multiples et de constantes métamorphoses » (Serge Gruzinski). Elle rend compte des expériences de la traversée, de l’hybridité, de la mobilité, de l’hétérogénéité et de notre contemporanéité faite de globalisation et de multi-appartenances. Son histoire s’est faite à travers les échanges ? Conflictuels ou apaisés ? De productions artisanales, industrielles, intellectuelles et artistiques, de récits et discours mémoriels. Elle permet ainsi de mettre au jour des temporalités historiques et des espaces enchevêtrés, des identités (re)construites, des syncrétismes longtemps déniés, des filiations inavouées et des résurgences inattendues.

 

Quels regards comparés les sciences sociales et humaines portent-elles sur les rapports entre « espaces, migrations et métissages sur l’Afrique et à partir de l’une ou l’autre zone géographique ? L’objet de cet atelier est de répondre à ces questions à partir de différents angles d’approches.