Les rencontres Audio

Fabrication et transmission des pratiques et savoirs scolaires et académiques dans des contextes

Rencontre GIS 2014

L’Afrique des/en réseaux / Bordeaux

Intervenants:

Olivier Provini, Sarah Fichtner, Akimi Yessoufou, Jean Alain Goudiaby, Sonia Languille

Présentation de l’atelier

Les engagements internationaux, qui s’inscrivent dans un contexte de renforcement des mécanismes de régulation de l’aide publique au développement, constituent un changement de paradigme dans la production et l’énonciation des politiques publiques d’éducation en Afrique. La définition d’objectifs chiffrés, qui ont valeur de conditionnalités, englobe à la fois l’agenda éducatif et académique (ses priorités, le champ de ses réformes), les relations entre les différents acteurs impliqués (privées et publiques, locales, nationales et internationales), et enfin les formes de régulation et de pilotage caractérisées par l’hégémonie des procédures bureaucratiques et des normes quantifiables fortement influencées par les modes de gestion néolibéraux. Dans quelle mesure ce cadre transnationalisé affecte-t-il la constitution des savoirs scolaires et académiques et leurs modes de transmissions, c’est-à-dire leurs pratiques, la manière d’apprendre et ce que l’on apprend ? Comment les nouveaux modes de management sont-ils appréhendés, négociés et mis en œuvre par les acteurs intervenant à différents niveaux dans les systèmes éducatifs (parents, étudiants, enseignants, cadres administratifs, experts, agences de développement, ONG, entrepreneurs, etc.)? C’est à ces questions que l’atelier envisage d’apporter des réponses à partir d’expériences de terrains rendant compte de la réalité du fonctionnement des institutions scolaires et universitaires en Afrique.

COMMUNICATIONS

Olivier Provini
« Nouvelles rationalités bureaucratiques universitaires et savoirs académiques en Afrique de l’Est »

Akimi Yessoufou
« Du global au local : mécanismes de transfert de l’Approche Par Compétence (APC) dans la réforme curriculaire au Bénin »

Jean Alain Goudiaby
« Le REESAO et la tentative de définition d’un espace ouest africain de l’enseignement supérieur : harmoniser les pratiques pour des savoirs plus performants »

Sonia Languille
« Qualité des apprentissages et gestion par les chiffres, entre global et local : le cas de la Tanzanie »