Les rencontres Audio

Héros nationaux et pères de la nation en Afrique : 50 ans après

Rencontre RTP 2010

Recherches et débats : réinventer l'Afrique? / Bordeaux

Intervenants:

Hélène CHARTON, Christine DESLAURIER, Marie-Aude FOUÉRÉ, Jean-François HAVARD

Présentation de l’atelier

Organisé par Marie-Aude FOUERE – marieaude.fouere@gmail.com – ATER en anthropologie sociale et ethnologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales – Membre statutaire du Centre d’études africaines

 

 

Il s’agit ici d’appréhender le cinquantenaire des indépendances africaines à partir d’une analyse de la place accordée aux héros anticolonialistes de la pré-indépendance et aux pères de la nation. Deux grands axes pourraient être suivis par les intervenants : dans le premier axe, relevant de l’histoire et de la science politique, la question de la construction et des usages du passé, notamment en vue de perpétuer des imaginaires de la nation dont il conviendraient d’exposer en détails les ressorts, sera abordée ; autant l’Etat que les acteurs collectifs intermédiaires (partis politiques d’opposition, organisations de la société civile, média) sont à prendre en compte. Les points de convergence et de divergence dans les écritures, réécritures et usages de ce passé pré- et postindépendance constituent un bon analyseur des imaginaires contemporains de la nation et des enjeux de légitimation. Un second axe, plus anthropologique, consiste à traiter des mémoires collectives transmises et construites de ces héros anticolonialistes et des pères de la nation au sein de groupes restreints, ceci en rapport à des enjeux locaux passés et présents. La question des rapports entre mémoire officielle nationale, produit des récits nationaux sur le passé, et de ces mémoires collectives est centrale pour saisir aujourd’hui les multiples facettes du traitement de la période des indépendance au regard des attentes qu’elles ont suscitées et des espoirs et/ou déceptions actuelles.