Les rencontres Audio

Linguistique africaine : actualité et perspectives

Rencontre GIS 2016

Afriques Cosmopolitiques / Paris

Intervenants:

Maximilien Guérin, Valentin Vydrin, Caesar Akuetey, Augustin Ndione, Promise Dodzi Kpoglu, Elisabeth Njantcho Kouagang, Paulette Roulon-Doko

Présentation de l’atelier

Au cours de ces dernières années, l’étude des langues d’Afrique (comme celle des autres langues « peu dotées ») a pu bénéficier de nouvelles approches et outils linguistiques. L’apport de nouvelles ressources et de nouveaux outils informatiques a permis des avancées significatives dans plusieurs domaines tels que la documentation des langues, l’élaboration de corpus écrits ou oraux, la classification et la reconstruction ou encore le contact de langues. Ces avancées, portées par divers projets collaboratifs, ouvrent de nouvelles perspectives pour la linguistique africaine.

Cet atelier a pour objectif de permettre aux linguistes africanistes de faire le point sur leurs avancées scientifiques, de partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leurs interrogations. Il s’agit de créer un lieu d’échanges permettant de faire un état de lieux de la linguistique africaine ainsi que de discuter des nouvelles perspectives de recherche. Les contributions attendues doivent porter sur des langues vernaculaires d’Afrique (créoles inclus). Nous retiendrons en particulier les communications traitant des questions suivantes :

  • Documentation (notamment des langues en danger), terrain, revitalisation, crowd sourcing ;
  • Élaboration de corpus écrits ou oraux, transcription, annotation, indexation texte-son/image ;
  • Apport des langues d’Afrique à la typologie et à la linguistique générale et apport de la typologie linguistique à l’étude des langues africaines ;
  • Description des langues (phonologie, morphologie, syntaxe, sémantique, énonciation et pragmatique), élaboration de grammaires de référence (à visée typologique) ;
  • Utilisation de modèles théoriques pour l’étude des langues africaines, notamment (mais pas exclusivement) la TOPE, la grammaire générative transformationnelle, HPSG, LFG, les grammaires de constructions ;
  • Linguistique historique et comparée, élaboration d’outils pour la reconstruction, utilisation de nouvelles données pour la classification des langues d’Afrique ;
  • Dialectologie, élaboration d’atlas linguistiques ;
  • Sociolinguistique, contact de langues, situations de plurilinguisme et diglossie, politiques linguistiques ;
  • Approche pluridisciplinaire et apport des autres disciplines à la connaissance des langues africaines, notamment (mais pas exclusivement) anthropologie, ethnologie, archéologie, histoire, génétique ;
  • Valorisation des recherches en linguistique africaine, élaboration de ressources destinées à la communauté locale et/ou au grand public.

COMMUNICATIONS

Caesar Akuetey
Un aperçu des opérations d’identification et de reprise en éwé

Augustin Ndione
La réduplication en Noon (langue Cangin) : constructions et valeurs

Promise Dodzi Kpoglu
Nouvelles perspectives sur les démonstratifs de l’éwé, langue gbe (Atelier-Linguistique africaine : actualité et perspectives)

Elisabeth Njantcho Kouagang
Analyse tonale du Kwakum

Paulette Roulon-Doko
Ce que la technologie a changé dans l’élaboration d’une grammaire de référence pour les langues africaines orales