Les rencontres Audio

N’espérez pas vous débarrasser des bibliothèques. Études africaines et offre documentaire, mutations et perspectives

Rencontre RTP 2010

Recherches et débats : réinventer l'Afrique? / Bordeaux

Intervenants:

Marie-Dominique MOUTON, Marine DEFOSSE, Francoise GUBRY, Fabrice MELKA, Laurence GOURY

Présentation de l’atelier

Organisé par Fabrice Melka (CNRS-CEMAf).

Du fait des liens étroits que la France a entretenus avec le Continent africain, durant la colonisation et après les indépendances, une abondante documentation sur les pays francophones d’Afrique s’est constituée au fil des années. Régulièrement enrichies par des acquisitions courantes, ces collections ont été et sont conservées dans un certain nombre de bibliothèques ou de services documentaires aux statuts divers.

Au-delà d’un bilan nécessaire, cet atelier entend faire le point sur l’évolution de l’offre documentaire africaniste en France et sur les projets en cours de réalisation dans ce domaine.

Les différentes interventions, portant sur des initiatives ambitieuses ou des expérimentations récentes plus modestes, tenteront d’aborder la question des nouvelles structures, des nouveaux outils et des nouvelles formes de travail (nouvelles compétences, irruption du numérique dans les pratiques, construction et gestion d’un patrimoine, nouvelles médiations, mise en réseau etc.).

Les participants entendent également, lors de la discussion, amorcer une réflexion plus globale sur les perspectives, tant en terme d’organisation que de projets, qui s’offrent à nos structures. A cette fin la nécessaire affirmation du rôle et de l’importance de la documentation doit passer par un renforcement de la légitimité des professionnels du domaine de l’IST et par un renouveau du dialogue et de la coopération avec les chercheurs et enseignants-chercheurs.

À l’heure où à côté de sa mission classique d’accès au savoir la bibliothèque devient aussi productrice de connaissances, la multiplication et la diversification des collaborations entre les centres de recherche et leurs structures documentaires s’avèrent en effet essentielles.