Les rencontres Audio

Produire et vivre la petite et moyenne ville africaine au temps de la mondialisation

Rencontre GIS 2014

L’Afrique des/en réseaux / Bordeaux

Intervenants:

Alphonse Yapi-Diahou, Thomas Maillard, Jean Yves Kiettyetta, Clemens Zobel, Hélène Mainet

Présentation de l’atelier

Cette proposition s’inscrit dans le cadre d’un projet scientifique en discussion au sein de l’UMR LADYSS et ouvert à d’autres équipes intéressées. La mondialisation alimente d’interminables débats ; elle est tantôt vantée, tantôt dénoncée, selon les cercles, sociaux, selon les sensibilités, et indifféremment des milieux, en ville ou à la campagne, au Nord comme au Sud. Dans ses différentes dimensions , celle relative au aux territoires et à leur compétitivité revient chez certains auteurs (Dolfus et al, 1999), pour souvent prescrire de grandes recompositions territoriales autour des pôles de développement (PDM, 2003) que constituent les villes, en l’occurrence les grandes métropoles. Dans la plupart des pays, en effet, et à de rares exceptions près, la dynamique urbaine a été inversée au profit des capitales et des grands pôles urbains pouvant être qualifiés de métropoles complètes : accaparement des flux de migrants, forte croissance démographique, concentration des installations manufacturières et de l’essentiel des ressources et des appareils logistiques. Et selon les cas la majeure partie des investissements sociaux subventionnés y sont localisés. Demeurées à l’écart de ces mouvements et des investissements, les villes petites et moyennes sont devenues « introuvables » (Alvergne, 2003), s’agissant notamment des pays d’Afrique. Dans le cadre de cet atelier, il sera question est de savoir comment les populations et les autres acteurs s’ajustent aux évolutions faites d’injonctions, d’incitations et d’innovations, dans la production et le fonctionnement de leur ville tout en se soustrayant de toute tentation de repli. En perspective la question est de savoir si et comment les petites et moyennes villes s’approprient et maîtrisent les outils de la mondialisation et les mécanismes du procès de la production de l’espace.

COMMUNICATIONS

Clemens Zobel
« La ville intermédiaire dans les mondialisations : autonomie, mise en patrimoine et clientélisme à Siby (Rép. Mali) »

Thomas Maillard
« Sortir du jeu foncier pour maîtriser l’espace de son quartier : Le cas du quartier de Khor à Saint-Louis. »

Hélène Mainet
« Les villes petites et moyennes court-circuitées ? Les enjeux de l’adaptation des acteurs urbains aux évolutions économiques et commerciales. Exemples est-africains »