Les rencontres Audio

Savoirs géographiques et construction du territoire colonial en Afrique occidentale

Rencontre RTP 2010

Recherches et débats : réinventer l'Afrique? / Bordeaux

Intervenants:

Isabelle SURUN, Camille LEFEBVRE, Marie-Albane de SUREMAIN, Florence DEPREST

Présentation de l’atelier

Organisé par Florence Deprest (PR en géographie, Université de Bordeaux 3), et co-directrice du programme de recherche.

Cette proposition s’inscrit dans le prolongement des réflexions engagées sur les relations entre savoirs et empire, et plus particulièrement entre savoirs géographiques et colonisation. Si les travaux fondateurs d’Edward Said ont donné lieu dans ce domaine à de nombreuses études se réclamant du courant postcolonial, le débat scientifique actuel incite plutôt à une relecture critique de cet héritage et à une vigilance à l’égard de toute essentialisation du projet impérial. C’est dans cette perspective que le groupe de recherche Géo&Co travaille depuis quatre ans, dans le cadre du programme « Construction et circulation des savoirs géographiques sur l’Afrique française, XIXe-XXe siècles » financé par l’ANR. Les membres de l’équipe souhaitent ainsi mettre en débat quelques-uns de leurs résultats de recherche.

Les trois participantes proposent ici des études sur la manière dont les savoirs géographiques ont construit le territoire colonial en Afrique occidentale en le délimitant, en le découpant, en le cartographiant. Ces études abordent divers moments de la présence coloniale française en Afrique occidentale (conquête, mise en place de l’appareil administratif au début du XXe siècle, remaniement des catégories de l’administration coloniale après la seconde guerre mondiale). Elles envisagent différents types d’acteurs de la construction de savoirs géographiques coloniaux (militaires, administrateurs, universitaires et auteurs de manuels scolaires), autorisant ainsi une relecture plus fine et mieux contextualisée des relations entre production des savoirs et domination coloniale.