Les rencontres Audio

Travail, migrations et genre en Afrique de l’Ouest

Rencontre GIS 2014

L’Afrique des/en réseaux / Bordeaux

Intervenants:

Romain Tiquet, Boulaye Keita, Chikouna Cissé, Jérôme Berthoud

Présentation de l’atelier

Les études sur le travail en Afrique se sont avant tout concentrées sur l’émergence d’une classe ouvrière africaine urbaine et sur les constructions coloniales et postcoloniales des masculinités, ne prenant en compte que de manière limitée les conséquences en terme de genre des migrations de travail, volontaires ou forcées, sur les sociétés d’origine.

D’une part, les femmes n’apparaissent que rarement dans ces études. D’autre part, les études sur les masculinités en Afrique de l’Ouest ont souvent eu tendance à oublier que les hommes étaient avant tout des pères, des fils, des maris et des frères. Il est donc important de repenser ici le travail des femmes et leur présence à côté des hommes, dans les migrations volontaires ou forcées, non pas comme une exception, mais plutôt comme faisant partie intégrante d’un système de constructions locales des masculinités et féminités, étroitement liées à l’établissement d’une famille et d’une unité économique familiale viable.

Cet atelier a ainsi pour ambition d’analyser comment les catégories locales de genre ont pu interagir avec celles produites en période coloniale et postcoloniale par le système colonial tout d’abord, puis par les idéologies nationalistes, et comment les populations se sont accommodées, adaptées ou bien comment elles ont tenté de résister à ces (re)définitions politiquement genrées du travail et des migrations en Afrique de l’Ouest.

COMMUNICATIONS

Romain Tiquet
« Genre, migrations forcées et résistances au Sénégal et au Soudan français (1919-1946) »

Boulaye Keita
« Migration et genre en Afrique de l’Ouest : le cas des Maliennes »

Chikouna Cissé
« Ordre colonial et migrations forcées : trajectoires et reconversions des cuisinières et porteuses des concessions agricoles de Badikaha (Côte d’Ivoire) en contexte colonial et postcolonial. »

Jérôme Berthoud
« Fin de carrière et re-construction de la masculinité : enquête auprès d’anciens footballeurs professionnels
camerounais dans la région parisienne »