Entre abondance et rareté : questionner le rapport ambigu de l’Afrique au médicament