LES REVUES d’études africaines en france

Afrique contemporaine

2015 | 255

Comprendre Boko Haram

 

Lire les articles de ce numéro sur Cairn

Boko Haram, rebaptisé Islamic State’s West Africa (ISWA) depuis son allégeance à Daech, sort de son cadre local initial et projette une violence armée désormais régionale, du Nigeria au Niger, du Tchad au Cameroun. Comment comprendre et analyser ce phénomène social, religieux et politique ?
Afrique contemporaine a donné carte blanche à quatre chercheurs pour décrypter la nature, l’histoire, la sociologie et les stratégies discursives et opérationnelles de ce groupe armé. Les auteurs repensent Boko Haram et offrent ici la primeur de leurs résultats de recherche. Élodie Apard étudie les prêches de Mohammed Yusuf et les messages vidéo d’Abubakar Shekau. Marc-Antoine Pérouse de Montclos déconstruit les représentations du péril « terroriste » d’hier à aujourd’hui dans le nord du Nigeria. Christian Seignobos propose une géographie et une anthropologie de la région du lac Tchad. Corentin Cohen dépasse l’impossibilité d’une sociologie politique du groupe armé grâce à des enquêtes de terrain inédites.
Par ailleurs, Dangbet Zakinet a suivi les pasteurs transhumants dans la région du Batha au Tchad et analyse les questions d’agropastoralisme et de sécurité au cœur de l’actualité dans l’espace sahélosaharien.

– Éditorial
Jean-Bernard Véron

– Comprendre Boko Haram. Introduction thématique
Nicolas Courtin

– Boko Haram et la mise en récit du terrorisme au « Sahelistan ». Une perspective historique
Marc-Antoine Pérouse de Montclos

– Les mots de Boko Haram. Décryptages de discours de Mohammed Yusuf et d’Abubakar Shekau
Élodie Apard

– Boko Haram, une impossible sociologie politique ? Un groupe armé catalyseur de la violence armée régionale
Corentin Cohen

– Boko Haram et le lac Tchad. Extension ou sanctuarisation ?
Christian Seignobos

Repères

– Aide au développement et limites des interventions internationales. Le cas de Boko Haram
Olivier Ray

Choses vues

– Des pasteurs transhumants entre alliances et conflits au Tchad. Les Arabes Salamat Sifera et les Arabes Djaatné au Batha
Dangbet Zakinet

Notes de lecture