L’annuaire des structures de recherche

Sociétés en développement : études transdisciplinaires (SEDET)

Type

EA 4534

Tutelles

Université Paris Diderot - Paris 7

Site Web

http://www.sedet.univ-paris-diderot.fr

Adresse

Bâtiment Olympe de Gouges, 8ème étage
Secrétariat bureau 817
rue Albert Einstein, 75013 Paris

E-mail

laboratoire.sedet[at]univ-paris-diderot.fr

Téléphone

00-33 (0)1 57 27 72 78

Fax

00-33 (0)1 57 27 72 80

Responsable

Laurent Faret

Année de création

1983


Domaines de recherche

Géographie, Histoire

Présentation

Le SEDET (Sociétés En Développement : Études Transdisciplinaires) est une équipe d’accueil de l’université Paris Diderot (EA 4534 ). Le laboratoire est reconnu pour ses recherches et son expertise sur les pays dits « en développement ». Cette identité s’appuie tout particulièrement sur trois axes de recherche :
- Axe 1 - Politique : acteurs, réseaux, institution
- Axe 2 - Urbanisation et dynamiques sociale
- Axe 3 - Circulations, réorganisation des territoires et gouvernance)

ainsi que sur la transdisciplinarité (histoire, géographie, sociologie, anthropologie, économie) et l’approche comparative (entre Amérique latine - Caraïbes, Afrique subsaharienne, Asie et Monde arabe - Moyen orient).

Le groupe Afrique Océan Indien rassemble des enseignants-chercheurs/ses, chercheurs et doctorants, spécialistes de diverses disciplines, essentiellement l’histoire et la géographie qui s’intéressent aux sociétés des pays de l’Afrique sub-saharienne et des îles du Sud-Ouest de l’océan Indien. Plusieurs problématiques ont été privilégiées ces dernières années autour de la question des villes, des pratiques culturelles, du genre.
En savoir plus sur le groupe Afrique Océan Indien

Au 1er janvier 2014, le SEDET est devenu une UMR, le Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques (CESSMA) dont les membres appartiennent à l’Université Paris Diderot, à l’INALCO et à l’IRD.

Enseignements

Formation doctorale
Le SEDET est rattaché à l’École doctorale EESC « Économies, Espaces, Sociétés, Civilisation » (http://www.univ-paris-diderot.fr/eesc) de l’université Paris Diderot.


Formations Master
Plusieurs parcours de Master sont rattachés au laboratoire SEDET :
- le Master Recherche « Géographie et Sciences des territoires » spécialité « Géographie des Pays Émergents et en Développement (GPED) », en partenariat avec l’Université Paris 1 et l’EPHE (en savoir plus),
- le Master Professionnel « Géographie et Sciences des territoires » spécialités « Pratiques du développement », également en partenariat avec l’Université Paris 1 et l’EPHE (en savoir plus),
- le Master Recherche « Histoire et Civilisations comparées » spécialité « Histoire des mondes : Afrique, Amérique latine, Asie » (en savoir plus).

Activités d'édition

- Les Cahiers Afrique
- Les Cahier du GREMAMO
Voir toutes les publications du laboratoire

Activités de documentation

Le Laboratoire SEDET a accumulé et rassemblé au fil des années un important fonds documentaire sur les pays en développement et sur les pays émergents. Ce fonds est dorénavant réparti sur 2 lieux distincts en fonction de leur contenu.
Un premier fonds est déposé et consultable à la BULAC (Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations - 65 rue des Grands Moulins - 75013 Paris) et est composé de :
- plus de 6000 travaux académiques soutenus (thèses, masters, maîtrises et DEA)
- 450 titres de périodiques, morts et vivants
Le catalogue est consultable en ligne (http://www.bulac.fr) et les horaires d’ouverture de la BULAC sont du lundi au samedi de 10h à 22h.
La seconde partie du fonds du Sedet est déposé et consultable au Centre de Documentation Recherches du Laboratoire, situé dans le bâtiment Olympe de Gouges (8, rue Albert Einstein - 75013 Paris, au 8e étage. Ce fonds est composé de :
- 3600 ouvrages sur les pays des Suds
- des archives et des travaux universitaires (PhD notamment) microfilmées
Contact : Mme Deludon

Réseaux et partenariats

Le SEDET est membre du CIST et du GEMDEV


Partenariats avec :
Des universités des pays concernés :
– Université de Bamako (Mali)
– Université de Ouagadougou (Burkina Faso)
– Université de Cocody (Côte d’Ivoire)
– Université de Yaoundé I (Cameroun)
– Université Abdou Moumouni de Niamey (Niger)
– Université de Lomé (Togo)
– Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal)
– Université d’Antananarivo (Madagascar)
– Universidad Nacional « Tres de Febrero » de Buenos Aires
– Universidad Nacional Autonoma de Mexico
– Université de Hong Kong


La mise en place de collaborations internationales :
– CIESAS (Centre de recherche et d’études supérieure en anthropologie sociale), Mexique
– Université du Costa Rica
– NERI (National Economic Research Institute), Laos
– Institut Français du Proche Orient – IFPO de Damas (Syrie)
– Institut des Hautes Etudes Internationales et de Développement (Genève)
– School of Planning and Architecture de Delhi (Inde)
– Institut Français de Pondichéry - IFP (Inde)
– Université Ferhat Abbas de Sétif – Laboratoire PUVIT (Algérie)
– Université de la Manouba (FLASH) (Tunisie)