test

L'annuaire des chercheurs

Alexis Roy

Fonction

Chargé-e de recherche - CNRS

Email professionnel

royalexi@gmail.com


DOMAINES DE RECHERCHE

Anthropologie, Ethnologie | Sciences politiques

AIRES GÉOGRAPHIQUES

Burkina Faso | Mali

PÉRIODES

Du milieu du XXe siècle à nos jours

PRÉSENTATION

Je mène des recherches en anthropologie politique sur le Mali depuis 2003, et sur le Burkina Faso depuis 2014. Au Mali, j'ai notamment travaillé sur la décentralisation, le foncier, les enjeux liés à l'essor de la "société civile". Mon doctorat, soutenu en 2012 à l'EHESS, portait sur les syndicats de producteurs de coton et le processus de privatisation de leur filière au Mali. Il retraçait également l'histoire des rapports entre l’État, les paysans et leurs organisations au XXe siècle.
J'ai ensuite mené des recherches au Burkina Faso sur les politiques de sécurité alimentaire, en m'intéressant en particulier à la place des organisations paysannes dans ce champ.
Mes recherches actuelles portent sur le salariat, les identités professionnelles et le syndicalisme dans les secteurs du rail, de l'enseignement et des mines au Burkina Faso et au Mali.

ENSEIGNEMENTS

2016/2017: Vacations à l'Université Paris 1, cours "Anthropologie du développement: politiques, acteurs, territoires", Master Coopération internationale Afrique Moyen-Orient, IMAF (10h30 de cour magistral en Master 2).

2015/2016 :

-Vacations à l’Université Paris 8, département de science politique, cours intitulé « Politique et société en Afrique » en Licence 3, (39h de cours magistral, second semestre).

-Vacations à l’Université de Picardie, département de sociologie, ethnologie, démographie, cours intitulé « Anthropologie du développement » (12h de TD et 12h de cours magistral en Licence 2) et « Anthropologie des mondes contemporains » (12h de cour magistral en Licence 2, second semestre).

-Vacations à l'Institut d’Étude du Développement Économique et Social (Université Paris 1/IRD) pour le cours « Acteurs et pratiques sociales du monde rural » dispensé aux étudiants en Master 1 « Développement agricole et politiques économiques » (9h de cours magistral, avril 2016).

-Vacations à l'Institut d’Étude du Développement Économique et Social (Université Paris 1/IRD) pour le cours « Problématiques du monde rural » dispensé aux étudiants en Master 2 « Développement local : acteurs, mobilisations et territoires » (9h de cours magistral, décembre 2015).

2014/2015 :

-Co-organisateur du séminaire mensuel de recherche « BiogrAfrique », avec Françoise Blum (CHS-Paris 1) et Johanna Siméant (CRPS-Paris 1) à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

-Vacations à l'Institut d’Étude du Développement Économique et Social (Université Paris 1/IRD) pour le cours « Acteurs et pratiques sociales du monde rural » dispensé aux étudiants en Master 1 « Développement agricole et politiques économiques » (9h de cours magistral, mars 2014).

-Vacations à l'Institut d’Étude du Développement Économique et Social pour le cours « Problématiques du monde rural » dispensé aux étudiants en Master 2 « Développement local : acteurs, mobilisations et territoires » (9h de cours magistral, novembre 2014).

2013/2014 :Vacations à l'Institut d’Étude du Développement Économique et Social, cours « Acteurs et pratiques sociales du monde rural » dispensé aux étudiants en Master 1 « Développement agricole et politiques économiques » (9h de cours magistral, mars 2014).

2005 - 2009 : Vacations à l’Institut Libre d’Étude des Relations Internationales (ILERI), Paris, chargé du cours d’initiation à la connaissance de l’Afrique sub-saharienne, cours magistral pour les étudiants de Licence 3 et de Master 1 « Relations internationales » (20h aux étudiants en L3 et 4h en M1 par an, pendant 4 ans, au total : 96 h de cours magistral).

AUTRES ACTIVITÉS

Depuis 2015: Membre de l’Association pour l’anthropologie du changement social et du développement (APAD).

Depuis 2014: Membre, puis trésorier (depuis juin 2016) de l'Association des Chercheurs de Politique Africaine (ACPA), qui publie la revue Politique africaine. Membre du Comité de rédaction de la revue depuis mai 2017.