test

L'annuaire des chercheurs

Valérie Golaz

Fonction

Chargé-e de recherche - Institut National d'Études Démographiques (INED)

Affiliation

Centre Population et Développement (CePeD)

Email professionnel

valerie.golaz@ined.fr

Téléphone professionnel

06 43 08 47 86

Adresse professionnelle

LPED- UMR 151 AMU – IRD Centre St Charles Case 10 3, place Victor Hugo 13331 Marseille cedex 03 France


DOMAINES DE RECHERCHE

Démographie, Population

AIRES GÉOGRAPHIQUES

Kenya | Ouganda

PÉRIODES

XXe-XXIe siècles

PRÉSENTATION

Je m’intéresse aux réseaux sociaux et aux dépendances entre événements au fil de la vie, en particulier dans le contexte de la mobilité spatiale et de l’accès à la terre en Afrique orientale. L’étude des conditions de vies passées et présentes des personnes âgées est à cet égard une entrée très riche, car leurs histoires de vie relativement longues permettent de replacer ces événements dans leur contexte et elles sont généralement les détentrices passées ou présentes de droits fonciers en voie d’être transmis. Ainsi mes thèmes de recherche se déclinent selon 3 axes :

* La mobilité spatiale, les structures familiales, les conditions de vie à partir des données nationales en Afrique (recensements et grandes enquêtes). Les micro-données de recensement, de part l’exhaustivité de l’information disponible, apportent des éléments de cadrage non négligeables sur ces sujets, mais ce ne sont pas les seules. De grandes enquêtes, non exhaustives, permettent aussi d’aller plus loin dans ces analyses (enquêtes ménage ou autres). Ce travail est mené au sein de plusieurs de mes projets de recherche.

* Un travail approfondi sur les dynamiques foncières en Afrique de l’Est. Mes recherches, débutées sur le Kenya, portent également aujourd'hui sur l’Ouganda, en relation avec l’Université de Makerere à Kampala. L’Ouganda est une exception en Afrique, du fait de l’existence d’un cadastre mis en place dès le début du XXe siècle. Le lien entre les informations contenues dans les documents cartographiques, et les parcours migratoires des résidents actuels, permettent d'aborder les enjeux actuels autour de la terre et de les remettre en perspective.

* Une réflexion méthodologique sur les sources et les méthodes en sciences sociales. Je m'intéresse ainsi aux méthodes de collecte (pour lesquelles mes travaux actuels se développent du côté des méthodes qualitatives), ainsi qu'aux méthodes statistiques ou spatiales d'analyse des données secondaires quantitatives. Ainsi la mesure des échanges sociaux au fil de la vie et des groupes sociaux eux-mêmes, depuis le ménage jusqu'à des groupes plus larges, pose par exemple question. Mais je travaille également à la valorisation de sources de données anciennes, comme le cadastre et les archives foncières ougandaises.

ENSEIGNEMENTS

• 2013-…: Cours de Démographie, M1 MASS de Aix Marseille Université, 2eme semestre (24h)

• 2013 : Cours d’Analyse de données avec SPSS (15h), UE « Compétences informatiques et analyse de données », M2 Expertise en population et développement, Université Paris Descartes

• 2013: Participation à l’école d’été “Conducting Research on Heritage”, the State University of Zanzibar (SUZA) du 3 au 12 avril 2013, avec co-financement AIRD-IFRA, coordonnée par Marie-Aude Fouéré.

• 2009-2013: Cours « Ménages, Familles » (6h), UE 3 (Famille, genre et relations intergénérationnelles) M2 Expertise en population et développement, Université Paris Descartes

• 2009-2011 : Participation à l’organisation des cours et à l’enseignement au Population Studies Department, Université de Makerere, Kampala, Ouganda :
-"Basic Demographic Techniques"
-"Demographic Models"
-"Population trends and policies"
-"Basic statistics"

AUTRES ACTIVITÉS