L’actualité du GIS


Retrouvez l'agenda et les dernières actualités du GIS Études africaines

Le Guide des mobilités internationales étudiantes et jeunes chercheurs

Le GIS Études africaines en France est un lieu propice pour développer l’internationalisation de la recherche en Sciences humaines et sociales. Il est en relation avec le réseau européen AEGIS (https://www.aegis-eu.org/) et contribue à mettre en œuvre un ensemble d’actions pour faire connaître les études africaines françaises, faciliter les échanges et le développement de travaux de recherche conjoints avec les partenaires étrangers.

Par ailleurs, le GIS Études africaines et son Conseil scientifique comptent les directions des sept Unités Mixtes des Instituts Français de Recherche à l’Étranger (UMIFRE) sous la double tutelle du CNRS et du Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères. Elles jouent un rôle essentiel pour cette internationalisation, qui est une de ses missions prioritaires, notamment auprès des étudiants et jeunes chercheurs.

  • Centre d’études et de documentation économiques, juridiques et sociales –  CEDEJ Le Caire – Antenne Khartoum – Soudan
  • Centre Jacques Berque – CJB – Rabat Maroc
  • Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain – IRMC Tunis – Tunisie
  • Institut Français de Recherche en Afrique – Nairobi – IFRA Nairobi – Kenya
  • Institut Français de Recherche en Afrique – Nigeria- IFRA-Nigeria- Ibadan
  • Le Centre Français des Études Éthiopiennes – CFEE- Addis Abeba, Ethiopie
  • L’Institut français d’Afrique du Sud – IFAS Recherche

Elles sont des lieux d’accueil privilégiés pour les étudiants, les doctorants et les chercheurs pour des durées variables. Les chercheurs séjournant dans les UMIFRE sont des artisans précieux pour établir et dynamiser des liens avec les communautés scientifiques locales et régionales.

Certaines mobilités sont ouvertes à tous, d’autres sont liées à l’appartenance à un établissement d’enseignement supérieur ou de recherche. Les mobilités étudiantes dépendent également des accords de coopération signés par les établissements d’enseignement supérieur dans lesquels ils sont inscrits.

Si tous les établissements affichent comme une de leurs priorités le développement des échanges internationaux, les moyens disponibles, en particulier pour la mobilité des étudiants et des doctorants, ne sont pas toujours à la hauteur des objectifs.

Ce document a pour objectif de présenter, de manière non exhaustive, les différentes possibilités de mobilité sortante pour les étudiants, doctorants et post-doctorants, français et étrangers, inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français, en lien avec les pays concernés par le groupement d’intérêt scientifique Études africaines en France. Certaines informations recoupent celles du GIS MOMM (Moyen-Orient et mondes musulmans) en raison des zones géographiques que nous avons en commun.

Ce guide sera actualisé régulièrement. Il s’agit d’un outil permettant d’aider les jeunes chercheurs en études africaines à construire des parcours, à développer des expériences diversifiées. Il permettra d’offrir les moyens de trouver, nous l’espérons, des propositions adaptées aux recherches de chacun.es.

Retour haut de page