Les Rencontres des Études africaines en France


Retrouvez l'ensemble des ateliers proposés lors des différentes rencontres organisées par le GIS

Actualité du panafricanisme

REAF 2022
Circulations dans les Afriques, Afriques en circulation
Toulouse

Présentation

Le panafricanisme affirme, contre l’oppression historique commune des Africain-e-s, la nécessité de leur unification pour leur libération. La trajectoire géohistorique du mouvement politique auquel il a donné lieu est longue et étendue, qui commence, avant la première Conférence panafricaine en 1900 à Londres, dès la déportation des esclaves en Europe et aux Amériques, et se prolonge jusqu’aux luttes du XXe siècle pour les indépendances et les droits civiques, et au-delà.

L’hypothèse de cet atelier est l’actualité du panafricanisme, non seulement au sens où son existence peut être constatée aujourd’hui et où il s’agit de s’en instruire, mais aussi au sens où, si ses luttes ont produit des avancées révolutionnaires, tous leurs objectifs n’ont pas encore été atteints et la nécessité de les réaliser demeure. Pour la discuter, cinq axes de réflexion sont proposés :

1) « histoires du panafricanisme », pour présenter des études historiques du panafricanisme, de sa formation, de sa diversité, de ses événements, de ses succès et de ses échecs ;

2) «actualités du panafricanisme», pour analyser sa situation présente, évaluer par exemple l’état de l’Union africaine, donner à connaître les organisations, les mobilisations, les théories contemporaines ;

3) « théories du panafricanisme », pour étudier des pensées panafricanistes, exposer les fondements théoriques du panafricanisme, expliquer ses clivages, demander ce que doivent être ses objectifs, sa stratégie, son programme ;

4) « pratiques du panafricanisme », pour étudier des actions panafricanistes, demander s’il a un ancrage social ou s’il est une construction superstructurelle, s’il y a des mouvements sociaux panafricains, réfléchir aux modes d’organisation et de lutte ;

5) « mondialités du panafricanisme », pour exprimer la dimension mondiale du panafricanisme ; montrer comment l’histoire et la situation africaines constituent une perspective sur l’histoire et la situation mondiales ; donner à connaître les discours et actions panafricanistes sur et pour le reste du monde ; réfléchir aux conditions d’articulation du panafricanisme et de ce que nous pourrions appeler « l’afromondialisme », du panafricanisme et d’autres mouvements à prétention émancipatrice, géopolitiques – panarabisme, tricontinentale, d’autres encore – et sociopolitiques – socialisme, féminisme, écologisme, d’autres encore –, du projet d’une Unité africaine et de celui d’une Unité mondiale.

Coordination : Salim Abdelmadjid

Communications

Première session:

Salim Abdelmadjid
Actualité du panafricanisme

Giulia Bonacci
À la recherche des congrès panafricains : Dar-es-Salam 1974, Kampala 1994

Elisabeth Dikizeko
La dimension diplomatique du panafricanisme

Mahamadé Savadogo
Récentes traces d'un renouvellement du panafricanisme ?

Deuxième session:

Ysé Auque-Pallez
Du renouveau du panafricanisme ? Généalogies et distances entre mobilisations panafricanistes contemporaines et passées

Luc Forest
Pan-négrisme, retour en Afrique et gouvernance coloniale au Libéria à travers le parcours de John Brown Russwurm (1799-1851)

Abdoulaye Gueye
Panafricanisme et solidarité raciale : évaluation socio-historique d’une prescription idéologique à travers des revues intellectuelles de la diaspora noire

Lucie Messy
LUCHA and the new Kongo myth

Retour haut de page