Les Rencontres des Études africaines en France


Retrouvez l'ensemble des ateliers proposés lors des différentes rencontres organisées par le GIS

Circulations matérielles entre l’Asie et l’Afrique : ethnographies de chaines globales d’approvisionnement

REAF 2022
Circulations dans les Afriques, Afriques en circulation
Toulouse

Présentation

L’entrée de la Chine au sein de l’OMC en 2001 a été le point de bascule d’un processus de longue durée de redéploiement des échanges commerciaux entre l’Afrique et le reste du monde. L’axe classique Nord-Sud a été remplacé d’abord par une intensification sans précédents des circulations entre la Chine et le continent africain, pour ensuite s’élargir à l’ensemble de la sous-région est-asiatique (Inde, Vietnam, Malaisie, Thaïlande, etc.). Dans ce cadre, la littérature en sciences sociales s’est concentrée dans un premier temps particulièrement sur la dimension macro-économique et macropolitique des relations sino-africaines. La deuxième moitié des années 2010 a vu apparaître des ethnographies centrées sur les mobilités de personnes (entrepreneurs, commerçants, intermédiaires, étudiants, migrants). Cette entrée a insuffisamment pris en compte les filières économiques investies par ces acteurs, aboutissant ainsi à une représentation appauvrie de leurs trajectoires et à une méconnaissance de la dimension matérielle des échanges dans lesquels ils sont impliqués.

Cet atelier propose de contrebalancer cette littérature par une entrée résolument axée sur les biographies d’« objets » circulant au sein de chaines d’approvisionnement de différente nature : produits manufacturés (motos, tissus, appareils électroniques, bibelots, etc.), productions culturelles (séries télévisées, films, musique, etc.), modèles entrepreneuriaux, styles culturels (modes vestimentaires, meubles, décoration d’intérieur, etc.).

Les communications attendues pourront proposer l’analyse d’une chaine d’approvisionnement spécifique dans sa globalité, ou présenter une étude des modalités de réception, utilisation et consommation ayant lieu tout au long de ces itinéraires de circulation. Il s’agira d’interroger à nouveaux frais ce qui se joue, pour le continent africain et pour ses nouveaux partenaires, dans le déploiement de ces multiples connexions, et de comprendre leurs effets sur le plan économique, politique et culturel.

Coordination : Giorgio Blundo et Alessandro Jedlowski

Communications

Roberta Rubino
Comprendre l’essor des entreprises asiatiques dans le domaine de la bauxite en Guinée : une analyse par les infrastructures

Claudie Haxaire
Évolution historique de la pénétration de productions chinoises dans la chaîne du médicament en Côte d’Ivoire

Issouf Binaté
Les échanges entre la Turquie et la Côte d’Ivoire à l’ère du numérique : Réseaux et produits d’une mondialisation par le bas

Bosen Liu
Suppling Human Resource Development during Construction and Re-construction of Africa- China Higher Education Partnership

Retour haut de page