Les Rencontres des Études africaines en France


Retrouvez l'ensemble des ateliers proposés lors des différentes rencontres organisées par le GIS

Développement et ouverture des sociétés africaines aux TIC

REAF 2006
Études africaines : état des lieux et des savoirs en France
Paris

Présentation

AMETIS (Analyse des mutations économiques, des technologies de l'information et des sociétés) (ex-COBEA), (laboratoire de recherche de l'Université Paris Sud). A la fin des années 90, les sociétés africaines se sont ouvertes aux TIC. Les travaux qui se sont alors attachés à l'analyse de cette ouverture, se sont caractérisés par une approche descriptive portant sur les programmes de lutte contre la fracture numérique, les types d'usages et les niveaux de pénétration des TIC en dans le tissu social. Rares ont été les travaux ayant procédés à des analyses de fonds. En 2001 le COBEA a rompu avec cette approche descriptive en lançant un programme de recherche pluridisciplinaire sur les conditions et modalités de cette ouverture, sur les postures des acteurs sociaux face aux opportunités crées par cette ouverture, sur les configurations nouvelles crées par cette ouverture Les résultats de cette recherche ont été restitués au sein d'un ouvrage publié en 2004, aux Editions karthala : Société numérique et développement en Afrique ( Usages et politiques publiques ) sous la direction de Jean Jacques Gabas. Nous proposons de créer un panel-débat sur le savoir constitué au terme de cette recherche. Les thèmes retenus sont les suivants : - Contexte idéologique : millénarisme technologique - Modalités d'ouverture aux TIC : libéralisation et privatisation - Configurations nouvelles du marché des télécoms : concurrence et régulation - Postures des acteurs sociaux : Usages, Logiques d'appropriation, Politiques publiques

Ahmed Damani

Introduction

Jean-Michel Ledjou

Ahmed Damani

Jose Do-Nascimento

Ahmed Damani

Conclusion

Retour haut de page