Les Rencontres des Études africaines en France


Retrouvez l'ensemble des ateliers proposés lors des différentes rencontres organisées par le GIS

La patrimonialisation des sites rupestres en Afrique : quels enjeux et quels défis ?

REAF 2022
Circulations dans les Afriques, Afriques en circulation
Toulouse

Présentation

En Afrique, les études en art rupestre s’appuient aujourd’hui sur une longue histoire de la recherche et bénéficient de nouvelles techniques. Des travaux d’inventaire sont actuellement en plein essor, et il est probable que leur nombre se multipliera au cours des prochaines années. Parallèlement, une prise de conscience renouvelée de la protection et de la gestion durable des sites se fait sentir.

Cet atelier nous amènera à nous questionner sur la place de ces patrimoines. La mondialisation entraîne des quêtes identitaires nouvelles et un intérêt renouvelé pour le patrimoine. La concurrence à laquelle se livrent désormais les États pour inscrire de plus en plus d’aspects de leur patrimoine matériel et immatériel sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en est une parfaite illustration. Dans le même temps, il s’agit, pour les acteurs parties prenantes de ces dynamiques de prendre en compte la diversité des usages associés à ces sites (usages traditionnels versus enjeux de mise en valeur), ainsi que les différentes grilles de valeurs en raison desquelles des sites font patrimoine. Le rôle de l’archéologue en tant qu’intermédiaire entre les données de l’archéologie et la façon dont on envisage localement le passé est en train de changer.

À travers cet atelier, nous chercherons à exposer les défis et les enjeux de recherche, de conservation, de protection et de gestion durable de ces types de site. Les questions liées à la patrimonialisation des sites seront abordées pour mieux comprendre les enjeux socio-politiques du contemporain.

Coordination : Geoffroy Heimlich

Communications

Geoffroy Heimlich
Les enjeux liés au processus de patrimonialisation dans le massif de Lovo (RD. Congo) (titre provisoire)

Camille Bourdier
Faire sens individuel et collectif. Comment articuler recherche et patrimonialisation dans les Matobo, Zimbabwe

Mélanie Duval
Les apports de l'approche géographique dans l'analyse du processus de patrimonialisation des sites d'art rupestre en Afrique australe. Discussion à partir des sites d'art rupestre situés dans le massif du bien UNESCO "Maloti-Drakensberg"

Leila Baracchini
De réfugiés à propriétaires de site archéologique : Quelle relation au patrimoine rupestre pour les !Xun et les Khwe de Platefontein (Kimberley, Afrique du Sud) ?

Hugo Quemin
La mise en tourisme d'un site d'art rupestre dans la région de Kimberley : enjeux et limites d'une community-based approach et questionnement autour des fondements spatiaux de la reconnaissance.

Retour haut de page