Les Rencontres des Études africaines en France


Retrouvez l'ensemble des ateliers proposés lors des différentes rencontres organisées par le GIS

Objets d’Afrique : histoire et patrimoine à l’ombre des collections

REAF 2022
Circulations dans les Afriques, Afriques en circulation
Toulouse

Présentation

Les objets d’Afrique conservés dans les musées français sont régulièrement au centre des débats publics depuis le discours prononcé à Ouagadougou par le président de la République française en novembre 2017. Or si l’histoire de ces objets et des collections qui les rassemblent sont au centre de l’attention, la connaissance que nous en avons est encore balbutiante. Une cartographie des collections, mise en ligne en septembre 2021, fait l’état des recherches menées jusqu’ici sur plus de deux cents musées français. Elle constitue un outil de synthèse nécessaire autant qu’elle révèle ce qu’il reste à faire sur le sujet.

Par ailleurs, l’histoire des collections est en effet souvent pensée comme une fin en soi et l’histoire des provenances, que d’aucuns entendent développer, s’arrête de même trop souvent aux portes de l’Afrique. Aussi l’histoire des collections apparaît déconnectée de celle des sociétés africaines puisque l’histoire des objets et celle de leurs contextes de production et d’usage sont menées séparément.

La collection comme cadre d’étude, si elle n’est pas à négliger, doit être interrogée. Des travaux menés dans les dernières décennies attestent de la manière dont l’histoire politique a orienté et utilisé ces ensembles. Les collections définissent néanmoins des corpus qui orientent les recherches et créent une certaine idée du “patrimoine africain”, aussi faut-il revenir sur leur constitution. Ces constats invitent à considérer la possibilité de dépasser l’histoire des collections pour atteindre l’histoire des objets.

Cet atelier souhaite réunir, d’une part, des contributions qui développeront l’histoire des collections d’objets d’Afrique, quelqu’en soit la localisation, analysant les contextes, les modalités d’acquisitions, la typologie des objets ainsi que leur étude, afin de questionner la définition des patrimoines africains par ce biais, et, d’autre part, les contributions qui partiront de l’analyse de leur corpus d’étude pour interroger ce que les collections muséales disent ou ne disent pas des sociétés concernées. Par ces axes, cet atelier se propose de réfléchir collectivement à quels frais l’étude des objets ou des collections participent à l’écriture de l’histoire des sociétés africaines.

Coordination : Pauline Monginot et Claire Bosc-Tiesse

Communications

Session 1 :

Bosc-Tiesse Claire, Desportes Coline, Monginot Pauline
Introduction à l'histoire des collections d'objets africains dans les musées français

Ménard Clément
Collections d’archéologie préhistorique de la Corne de l’Afrique : production et usages dans et hors de leur pays d’origine

Goujon Anne-Lise
Histoire et patrimoine à l’ombre de la collection de poteries éthiopiennes conservées au Musée du Quai Branly

Lakhal Sarah
Le Maghreb en musée : réflexions sur les collections maghrébines dans les musées français

Session 2 :

Arnal Marie
La collection de Pierre Soleillet : un explorateur en Éthiopie à la fin 19e siècle

Curtis Marie-Yvonne
Histoire des Objets Baga de Guinée : des collections au terrain

Bonvin Sylvianne et Dufau Magali
Reconnecter les collections à leur histoire et à leur société. L’exemple du fonds en provenance du Bénin conservé à Toulouse

Morin Floriane
Collections missionnaires et enjeux politiques. La biographie multidimensionnelle d’une calebasse de guerre acquise par le MEG au Cameroun, lors de l’effondrement du royaume Bamoun au tournant des années 1930

Retour haut de page