Les Rencontres des Études africaines en France


Retrouvez l'ensemble des ateliers proposés lors des différentes rencontres organisées par le GIS

Perception par les sociétés rurales d’Afrique de l’Ouest des changements environnementaux et des recompositions des espaces agricoles et pastoraux

REAF 2018
Afriques enchantées, Afriques en chantiers
Marseille

Présentation

PRÉSENTATION

Depuis les indépendances, les sociétés rurales de l'Afrique de l'Ouest, toujours largement majoritaires au sein des populations,ont été confrontées au changement de leur environnement. Après plusieurs épisodes de sécheresse entre les années 70 et 90 qui ont plus particulièrement touché la zone sahélienne et qui ont eu pour conséquences d'importants bouleversements dans l'ensemble de la région (mutation des activités, migrations vers le sud, ...), on assiste depuis deux décennies à une amélioration des conditions climatiques qui a été qualifiée de « reverdissement »par la communauté scientifique et qui aurait pu être assimilée à un « ré-enchantement » de la nature par les habitants et leur offrir à ce titre la possibilité d'un retour vers les pratiques antérieures voire leur développement. Or, le contexte démographique, politique, économique et social d'exercice des activités agricoles et pastorales à dominante d'autoconsommation a profondément changé et pousse plutôt à la généralisation de discours toujours plus pessimistes et désenchantés. Outre la poursuite de la croissance démographique, souvent évoquée pour expliquer la dégradation des terres, les conséquences du désengagement des états suite aux ajustements structurels imposés aux pays dans les années 1980, l'exode rural des jeunes et la montée récente de l'insécurité et des conflits dans la région viennent contrebalancer les effets attendus des améliorations observées. Les transformations de l'agriculture et de l'élevage dans la bande sahélo-soudanienne en raison de l'intégration (très variable) à l'économie de marché entrainent des recompositions spatiales et de nouvelles relations ville-campagne dont les effets méritent d'être mesurés. Une meilleure connaissance de la façon dont les sociétés rurales perçoivent ces changements socio-environnementaux permettrait d'évaluer ces différentes hypothèses apparemment contradictoires, le moyen d'y accéder étant l'enquête de terrain auprès principaux acteurs concernés, qu'ils soient agriculteurs, éleveurs ou représentants des institutions en charge de la gestion et de la préservation du milieu. Cet atelier sera l'occasion d'échanges autour des résultats des enquêtes menées auprès des populations rurales d'Afrique de l'ouest visant à étudier les trajectoires actuelles et mieux appréhender les préoccupations et les stratégies d'adaptation des populations au sein des « nouveaux mondes ruraux ».

COMMUNICATIONS

Catherine Mering, Tidiane Sane, El Hadji Balla Dieye, Oumar Sy, Ngor Ndour, Amadou Tahirou Diaw Dynamique des agrosystèmes rizicoles dans le Kassa (Basse-Casamance, Sénégal) : entre perceptions des sociétés et réalité du terrain Edmée Mbaye, Frédéric Alexandre Espaces insulaires et mutations environnementales. Perceptions des changements et adaptations dans les terroirs du delta du Saloum – Sénégal Abidine Koukpéré, Frédéric Alexandre, Catherine Mering La perception par la population rurale de l’avenir des parcs à karité : l’exemple de la commune de Banikoara (Bénin) Mamadou Thior, Luc Descroix, Tidiane Sane Dynamique des espaces ruraux en milieux côtiers de la Casamance : entre changements climatiques, changements socio-environnementaux et recomposition spatiale dans la commune de Diembering Thibault Boughedada Foncier et environnement, entre contraintes et adaptations : le cas de la commune de Dassa au Bénin Rodrigue Houesse, Catherine Mering, Isabelle Droy Évolution des pratiques agricoles et leurs perceptions par les populations rurales du Nord du Bénin : Natitingou et Malanville, deux trajectoires différentes Ibrahima Diedhiou, Catherine Mering Comprendre l’actuelle recomposition des terroirs villageois de la Basse-Casamance par l’analyse de la trajectoire des parcelles agricoles et du discours Doba Soro Quand l’eau devient plus rare que le pétrole : analyse des conséquences des problèmes d’accès à l’eau sur les femmes dans les communautés du nord de la Côte d’Ivoire Oumar Marega, Frédéric Alexandre, José Luis San Emeterio, Julien Andrieu, Alain Génin « Terres neuves agricoles, terres d’élevage en sursis » : trajectoires actuelles et recomposition des espaces agropastoraux dans le Sud – Ouest nigérien Laurent Bruckmann, Tidiane Sane La riziculture du sud au nord du Sénégal : préoccupations paysannes face à l’enchantement autour d’un chantier national Julien Andrieu, Luc Descroix Reverdissement et reboisement perçus et réels : du Sahel aux mangroves
Retour haut de page