Les Rencontres des Études africaines en France


Retrouvez l'ensemble des ateliers proposés lors des différentes rencontres organisées par le GIS

Réseaux sociaux et participation politique des diasporas africaines en Europe : Cyber-activisme et entrepreneuriat numérique

REAF 2022
Circulations dans les Afriques, Afriques en circulation
Toulouse

Présentation

Cet atelier propose d’analyser la relation entre la multiplication des réseaux sociaux et l’émergence des nouvelles formes de participation politique au sein des diasporas africaines résidentes en Europe. Dans ce cadre, nous proposons une définition large de cyber- activisme, à même d’inclure les formes d’engagement aux contenus politiques plus explicites aussi bien que des formats plus ambigus et nuancés, qui se situent au croisement entre engagement politique et entrepreneuriat numérique. En raison de la prolifération de nouvelles plateformes numériques, en effet, l’espace virtuel se décline aujourd’hui de manière de plus en plus diversifiée, avec des réseaux sociaux qui mettent en avant des contenus visuels, d’autres qui mettent l’accent sur des messages brefs et incisifs, d’autres encore qui insistent sur des formes de langage multimodale, ouvrant ainsi un large éventail de nouvelles possibilités communicatives. Dans ce cadre, pour les membres politiquement actifs des diasporas africaines, l’espace numérique n’est plus seulement un espace d’expression politique mais aussi une avenue pour la création d’opportunité économiques inédites. Les comptes Twitter ou Facebook de leaders politiques et des associations diasporiques qui militent pour des causes spécifiques côtoient et s’entremêlent désormais avec des comptes Instagram et TikTok ou des chaines YouTubes mises en place par des influenceurs et des artistes diasporiques qui développent un discours politique tout en expérimentant des modèles d’entrepreneuriat numérique à même de leur garantir un retour économique. Ce panel veut donc analyser la complexité de ce paysage multiforme, en s’appuyant sur des recherches qui combinent l'ethnographie numérique (et donc l'analyse qualitative des contenus en et des commentaires qu'ils provoquent en ligne), à l’observation participante au sein de groupes diasporiques africains résidants en Europe. Dans ce sens, cet atelier veut mettre au centre de sa démarche une approche résolument qualitative, qui analyse les contenus et les activités politiques des membres des diasporas africaines qui ont lieu sur Internet en tant que pratiques culturelles qui existent à la croisée des sphères « on line » et « off line ». Nous ouvrons cet atelier à des propositions se concentrant sur l’étude des diasporas africaines dans l’espace européen pour donner une dimension comparative à notre discussion, et pour reconnaitre la nature intimement transnationale des interactions ayant lieu en ligne – des interactions qui créent des communautés transversales qui peuvent « se rétrécir et s'étendre d'instant en instant, consolidant parfois des communautés linguistiques ethniques bien plus petites que l'entité nationale, d'autres fois en contournant la nation pour convoquer un public panafricain, noir ou pan- humain » (Barber, 2007 : 2002).

Coordination : Elisa Dainelli et Andrea Guida

Communications

Session 1 : Nationalisme, panafricanisme et anti-racisme, on-line et off-line

Andrea Guida
La diaspora africaine face au caporalato. La lutte digitale quotidienne de l’association ‘Casa Sankara’

Benjamin D. Williams
Devenir Tigrayan : Le nationalisme diasporique en Belgique et ailleurs

Maria Elisa Dainelli
Le Panafricanisme et les réseaux sociaux : une vision millénariste de la politique africaine

Gilles Balizet
Story telling made in Africa’ : se filmer sur le continent pour toucher la diaspora ?

Alessandro Jedlowski
Humour et politique sur les chaines de Youtubeurs afro-descendants en France

Session 2 : Le cyber-activisme des diasporas en temps d’élections : Perspectives comparatives sur les diasporas ivoiriennes et camerounaises

Njutapwoui Aboubakar Sidi
Espace publique numérique et participation politique des diasporas: le cas des influenceurs camerounais résidents en France

Arouna Pountougnigni Mfenjou
Réseaux sociaux et participation politique en Afrique: une ethnographie des usages de Facebook par la diaspora camerounaise de France

Kouyate Souleymane
Réseaux sociaux et participation politique des diasporas Ivoiriennes en Europe : vers de nouvelles formes d’entrepreneuriat numérique via le Cyber-activisme?

N’Guessan Esson Roger
Le cyber-activisme : une nouvelle forme de participation politique de la diaspora ivoirienne

Retour haut de page