Le GIS

Le GIS

Projet CASSAF : Etat des lieux des Créations Arts/Sciences en études AFricaines (2024-2025)

>> English version >> CONSULTER L’OFFRE D’EMPLOI « RESPONSABLE D’ENQUÊTE ET D’ÉDITION » Contexte et origine du projet Le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) “Etudes africaines” est un réseau, porté par le CNRS, mettant en lien des laboratoires et des chercheur.se.s en sciences humaines et sociales dont les travaux portent sur l’Afrique et les diasporas africaines. Sa mission

Le GIS

« Nous dénonçons une incompatibilité de plus en plus forte entre politique scientifique et politique des visas »

Tribune publiée sur le site du Monde.fr le 17 juin 2023 Le filtrage sans fin des demandes de visas s’apparente à une politique de l’inimitié, déplorent, dans une tribune au « Monde », dix responsables des réseaux d’études africaines, d’Asie, du Moyen-Orient et des mondes musulmans, excédés par les multiples expériences absurdes, voire humiliantes, vécues

Le GIS

Retrouvez les vidéos et podcasts du GIS Études africaines en France sur notre chaîne Canal-U

Retrouvez sur notre chaîne Canal-U (plateforme audiovisuelle de l’enseignement supérieur et de la recherche) l’ensemble des vidéos et podcasts des événements du GIS Études africaines en France (ateliers, conversations, manifestations culturelles, prix de thèse , présentations de revue….) >> Voir la chaîne du GIS sur Canal-U

Le GIS

Le Guide des mobilités internationales étudiantes et jeunes chercheurs

Ce document a pour objectif de présenter, de manière non exhaustive, les différentes possibilités de mobilité sortante pour les étudiants, doctorants et post-doctorants, français et étrangers, inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur français, en lien avec les pays concernés par le groupement d’intérêt scientifique Études africaines en France.

Le GIS

SOEA : Science ouverte pour les études africaines

Le GIS Études africaines s’est associé aux cinq Instituts français de recherche à l’étranger d’Afrique subsaharienne, ainsi qu’à l’IMAF, à LAM, à OpenEdition et à l’infrastructure de recherche Métopes, pour construire le projet « Science ouverte pour les études africaines » (SOEA) (voir sur le site Ouvrir la science). Ce projet est l’un des lauréats de l’appel

Le GIS

Le consortium DISTAM (DIgital STudies Africa, Asia, Middle East) labellisé pour 4 ans

Agora numérique des études aréales, dont les 3 GIS (GIS Asie, GIS études africaines et GIS MOMM) et la BULAC sont partenaires, le consortium DISTAM (Digital Studies – Africa Asia Middle East) a été labellisé pour quatre ans (2022-2025) suite aux avis favorables du conseil scientifique et du comité de pilotage de la TGIR Huma-Num.

Le GIS

Histoire du génocide des Tutsi au Rwanda : la restitution du passé ne relève pas d’un débat d’opinions

Le GIS études africaines en France choisit de publier ici la lettre de Jean-Pierre Chrétien à la Société Française d'Histoire des Outre-Mers (SFHOM). Historien reconnu pour les travaux qu’il mène depuis 50 ans sur l'Afrique des grands Lacs, il rappelle que l’écriture de l’histoire de l’Afrique est une affaire sérieuse qui ne saurait se laisser enfermer dans les débats d’opinions et les (més)usages politiques de l’histoire.

Le GIS

Appel à candidature pour la fonction de directrice/eur du GIS « Études africaines en France »

A l'occasion de sa reconduction en 2022, le GIS Études Africaines renouvelle sa direction.

Le GIS

Soutien à Fariba Adelkhah et Roland Marchal

Le GIS Études africaines en France se déclare totalement solidaire de la prise de position de l’Association des chercheurs de politique africaine (ACPA) et du Fonds d’analyse des sociétés politiques (FASOPO) concernant la détention de nos collègues Roland Marchal et Fariba Adelkhah en Iran. Nous demandons leur libération immédiate, et dans cette attente, la suspension de toute coopération scientifique et culturelle avec l’Iran. Nous invitons les universités françaises et européennes à interrompre immédiatement leurs échanges avec l’Iran autres que l'accueil d'étudiants iraniens. Nous appelons aussi les universitaires partout dans le monde à exprimer leur solidarité avec nos amis et collègues et avec tous les prisonniers scientifiques détenus en Iran. Nous les assurons tous deux, ainsi que leur famille, de notre soutien indéfectible et resterons mobilisés jusqu’à leur libération à tous deux.

Le GIS

Appel à candidatures aux fonctions de Directeur(s)/Directrice(s) du GIS « Études africaines en France »

Le Groupement d'intérêt scientifique « Études africaines en France », est né en 2012 avec l’aide du CNRS et de 17 autres établissements publics de recherche et d’enseignement supérieur. Il compte aujourd’hui 25 institutions membres. Le GIS met en commun des compétences scientifiques et des moyens en faveur de la recherche française en sciences humaines et sociale sur les Afriques. Il constitue un lieu de concertation et d’initiatives de l’ensemble des laboratoires et des chercheurs de ce domaine.

Avant le 15 janvier 2018

Retour en haut