Les rencontres Audio

Réflexions sur les études de médias africains

Rencontre RTP 2006

Études africaines : état des lieux et des savoirs en France / Paris

Intervenants:

Annie Lenoble-Bart, Andre-Jean Tudesq, Brice Rambaud, Etienne Damome, Cyriaque Pare

Présentation de l’atelier

GREMA-CÉMIC (Groupe de recherches et d’études sur les médias africains du Centre d’étude des médias, de l’information et de la communication, EA 532 de l’Université de Bordeaux 3) Nous proposons de présenter un bilan des études en France sur les médias en Afrique subsaharienne. La recherche développée par des enseignants-chercheurs de l’Université de Bordeaux 3 en matière d’Information/Communication permet de mettre en valeur les spécificités dans l’approche des médias africains. Leur étude est fondamentalement pluridisciplinaire mais s’inscrit dans la durée. Les Sciences de l’Information et de la Communication n’ont été constituées, en France, que tardivement (dans les années 1970) comme champ autonome de recherches, à la différence, notamment, des États-Unis ou de l’Allemagne. D’autre part, les médias en Afrique sont le résultat de transferts de technologies réalisés à l’époque de la colonisation ou ‘ pour la télévision ‘ au début des indépendances, avec la coopération des anciennes métropoles. Leur étude n’a pris véritablement leur essor qu’après les indépendances, mis à part le cas spécifique de l’Afrique du Sud, et après une plus grande implantation des principaux médias (la radio dans la décennie 1970). Les premières recherches sont intégrées dans l’analyse d’activités plus vastes (administration coloniale ou missions chrétiennes), sont des bilans historiques sur des journalistes ou des journaux, principalement et plutôt en Afrique anglophone, ou sont des études concernant le statut de la presse et son rôle avant ou au lendemain des indépendances (notamment au Ghana, au Nigeria et au Kenya). Les investigations sur les médias se répartissent selon trois grands axes : les structures (techniques, juridico-politiques, économiques, sociales), les contenus, les publics. Elles portent tantôt principalement sur les médias ou sur un de leurs aspects, tantôt accessoirement, considérant le média comme un support pour s’intéresser au contenu de ce qu’il véhicule (par exemple la langue) ou à la manière dont il est reçu. Les médias sont à la fois source d’information et miroir (souvent déformant) des aspirations et des mentalités. Leur utilisation et leur étude nécessitent une approche plurielle, pluridisciplinaire, tenant compte à la fois des caractères spécifiques des supports en Afrique (primauté de la radio, influences étrangères sur la télévision, diffusion limitée et surtout citadine de la presse comme de l’internet). Après des présentations historiques sur les médias et les études-médias, nous aborderons quelques questions spécifiques à chaque média avant d’ouvrir des perspectives de recherches envisageables.

Communications

Annie Lenoble-Bart

Introduction de l'atelier

Andre-Jean Tudesq

Bilan sur les études des médias

Annie Lenoble-Bart

La presse

Brice Rambaud

Rapport presse et politique

Annie Lenoble-Bart

Médias et conflits

Etienne Damome

La radio

Andre-Jean Tudesq

La télévision

Cyriaque Pare

Nouvelles technologies

Annie Lenoble-Bart

Conclusion de l'atelier