Les rencontres Audio

Routes africaines : suivre la circulation des objets pour saisir les réseaux

Rencontre GIS 2014

L’Afrique des/en réseaux / Bordeaux

Intervenants:

Olivier Pliez, Caroline Robion-Brunner, Philippe Tastevin, Sylvain Racaud, Anne Bouhali, Adrien Doron, Maïlys Chauvin

Présentation de l’atelier

Cet atelier propose de réfléchir selon une optique transdisciplinaire (anthropologie, archéologie, géographie) à la manière dont l’observation de la circulation des objets peut constituer une manière de décrypter des réseaux. Des objets aussi différents que ceux issus de la métallurgie durant les périodes protohistoriques et historiques ou bien les rickshaw indiens et les menus articles « made in China », symboles de la globalisation circulent sur le continent africain.

Pour explorer la trame des liens entre les acteurs et des lieux qu’ils fréquentent, il s’agira moins de s’attacher aux trajectoires particulières que de systématiser leur analyse sous l’angle d’une approche dynamique des réseaux sociaux. Les saisir nous conduira à nous distancier de la stricte narration des faits et des trajectoires afin de mettre en lumière les modalités d’accès aux ressources, de donner à voir les formes de mobilisation et de transmission qui s’opèrent dans l’espace et la durée afin de structurer puis de pérenniser ces réseaux marchands.

1/ L’espace des réseaux. Il s’agit de contribuer à une définition dynamique des relations sociales qui s’établissent et se recomposent dans un contexte transnational, de saisir leurs articulations aux assemblages et aux réassemblages de lieux qui s’effectuent au sein de configurations territoriales changeantes.

2/ Le temps des réseaux. Il s’agit d’interroger les facteurs temporels qui facilitent, freinent ou créent ruptures, réversibilités ou bifurcations individuelles et collectives le long de routes commerçantes transnationales, qu’ils soient d’ordres économiques, géopolitiques mais aussi sociaux ou confessionnels.

COMMUNICATIONS

Caroline Robion-Brunner
« Commerce transsaharien et circulation des métaux précieux : apports des découvertes archéologiques à la matérialité de ces échanges »

Sylvain Racaud
« Réseaux marchands du « made in China » au Cameroun : acteurs et lieux des circulations entre la ville et la campagne »

Anne Bouhali, Adrien Doron
« Chinoiseries en Afrique du Nord, réseaux d’approvisionnement et réseaux de diffusion des marchandises à partir de marchés urbains »

Maïlys Chauvin
Les routes du retour à Zanzibar. Lieux et remise en circulation des souvenirs des expériences citadines et progressistes (l’exemple des exilés proches du parti UMMA)

Philippe Tastevin
« La diffusion spatiale d’une innovation indienne dans les petites villes égyptienne ou les réseaux aléatoires de la distribution de l’autorickshaw dans le delta du Nil »