Les Rencontres des Études africaines en France


Retrouvez l'ensemble des ateliers proposés lors des différentes rencontres organisées par le GIS

Leaderships féminins de type islamique au prisme des circulations en Afrique de l’Ouest

REAF 2022
Circulations dans les Afriques, Afriques en circulation
Toulouse

Présentation

Même si le positionnement religieux des femmes en cours de reconfiguration frise quelques fois la transgression, elles ne se réapproprient pas moins des normes établies et largement partagées (le sens du sacrifice, l’idéal de la renonciation, l’abnégation, l’altruisme féminins). Comment opèrent-elles ces compromis ? Plus globalement, comment déceler les marqueurs typiquement féminins, en retraçant les parcours de ces femmes tentant de développer un nouvel leadership religieux ? Comment saisir ces logiques de circulation dans leur complexité spatiale et dans leur fluidité ? Et jusqu’à quel point le mouvement des idées et les nouvelles tendances issues de la globalisation influencent-ils ces destins africains ? Dans quelle mesure ces parcours renseignent-ils sur les modes d’émancipation en Afrique de l’Ouest ? Enfin, comment ces parcours féminins rejouent-ils des utopies et /ou vulnérabilités proprement féminines ?

L’ambition de cet atelier est de comprendre dans quelle mesure les modalités de circulation féminines produisent et traduisent des recompositions sociales en cours touchant notamment aux modes d’autorité religieux, aux relations liées au genre, aux rapports entre le public et le privé.

L’atelier vise également à situer les dynamiques féminines dans leur rapport à la globalisation des savoirs religieux, des flux de capitaux et de technologies. Enfin, les communications s’attacheront à cerner l’impact de la globalisation dans la résurgence d’utopies et/ou de vulnérabilités féminines en Afrique ; autrement dit le lien entre la globalité et l’émergence de territoires utopiques et /ou vulnérables féminins dans leurs multiples modalités discursives et pratiques.

Les contributions s’inscriront dans plusieurs champs disciplinaires des sciences humaines et sociales (anthropologie, histoire, islamologie, sociologie, politologie, études littéraires et artistiques, etc.) qui feront la part belle aux études empiriques.

Coordination : Abdoulaye Niang Cheikh El Hadji et Anouk Cohen

Communications

Marie-Nathalie LeBlanc
Réflexions critiques sur l’ « invisibilité » de l’autorité religieuse féminine en Islam à partir du cas de la diaspora ouest africaine à Montréal (Canada)

Anouk Cohen et Saliou Ngom
Vers une féminisation de l’autorité religieuse au Sénégal : actrices, pratiques, savoirs et mobilités

Issa Haman
Érudition, femmes musulmanes et dynamique sociale islamique au Nord-Cameroun

Cécile Petitdemange
Trajectoires de femmes politiques musulmanes au Tchad : un exemple à la marge d’émancipation dans l’État

Retour haut de page